Les transports en commun à Londres

Se déplacer à Londres est une problématique quotidienne des Londoniens, car utiliser sa voiture ici demande soit un portefeuille bien garni, soit un caractère masochiste très poussé (d’ailleurs l’un n’empêche pas l’autre !).
Alors, une fois l’option « Automobile » rayée de votre liste, il vous reste quoi ?

  • Métro/Overground :

Prendre le métro et l’overground ici est extrêmement facile ! Il y a des stations partout (un peu moins au sud de la Tamise quand même) et l’organisation du réseau fait qu’il est difficile de s’y perdre (et c’est quelqu’un qui n’a pas le sens de l’orientation qui l’écrit !).
Personnellement, je trouve l’underground londonien plus propre, plus agréable et plus safe que le parisien. A Paris, tu sens bien qu’à part regarder tes pieds dans la rame, tu n’as pas vraiment d’autres choix.
Son avantage principal étant évidemment qu’il ne dépend pas de la circulation mais son inconvénient principal est d’être fréquemment en maintenance (les weekends principalement).
La station la plus proche de chez moi s’appelle Clapham Junction (10 min à pied). C’est un pôle d’échanges (certains apprécieront la référence !) bien pratique qui vous emmènera (en train) aux gares de Victoria et Waterloo d’où vous pourrez rattraper les autres lignes du métro.
Il y a également la station Clapham Common vers l’est qui est sur la Northern line (la noire) mais il faut compter 20 minutes à pied ou 15 minutes avec le bus 345 pour la rejoindre.

  • Le bus :

J’utilise régulièrement le bus car Clapham Junction est très bien desservie. Ça a aussi l’avantage d’être moins cher que le métro (£1.50 contre £2.30).
Et puis il faut au moins prendre une fois le bus à impériale quand on vient à Londres. Installez-vous à l’avant, à l’étage. Mais attention aux coups de frein dans l’escalier !

De Clapham Junction, le 295 vous mène à Hammersmith, quartier sympa et vivant (pratique pour les concerts à l’O2 Shepherd’s Bush Empire) alors que le 49 et le 345 desservent South Kensington, quartier très français (et aussi très posh !).
Sur Lavender Hill, à deux pas de chez moi, vous avez le 87 qui vous conduira jusqu’à Trafalgar Square, Westminster et Big Ben, bref au cœur de Londres (l’idéal pour les balades touristiques) !
Et en marchant un peu, vous pouvez aller prendre le 19 près du Battersea Park. Ce bus suit un circuit très « touristique » et passe notamment par Sloane Street et Piccadilly Circus.
Bien entendu, le gros inconvénient du bus est qu’il subit la circulation et les heures de pointe. Prévoyez donc des temps de trajet larges pour ne pas être en retard !

oyster
Pour voyager en bus ou en métro, en overground (et sur certains trains), vous aurez besoin de l’Oyster card. C’est une carte à puce qui vous servira de porte-monnaie pour régler tous vos voyages urbains, quelque soit le titre de transport que vous aurez choisi.
Son utilisation n’est pas compliquée mais assez longue à détailler ici. L’offre que vous choisirez dépendra du temps que vous passerez à Londres et des endroits que vous traverserez (La capitale est divisée en 6 zones).
Pour en savoir plus sur cette Oyster card et vos déplacements (organisation, informations sur la maintenance des lignes, les correspondances, les prix…), seul le site officiel de la TFL (Transport For London) est fiable.

  • Le taxi :

Ah, le célèbre black cab (plus toujours aussi black) ! Très pratique mais aussi très cher…
A n’envisager qu’en fin de soirée si vous avez trop bu et surtout si vous êtes plusieurs. Sinon, vous y laisserez un bras…
Et comme pour le bus, son inconvénient majeur est d’être dépendant de la circulation qui aux heures de pointe est vraiment soûlante (et je ne vous parle pas des travaux de voirie).

  • Le vélo :

Comme de nombreuses villes françaises, Londres a adopté le service de location de vélo. Ici, c’est la Barclays qui sponsorise, d’où le nom, mais les gens les appellent plutôt les Boris’ bikes, du nom du fantasque maire Boris Johnson.
Personnellement, je ne suis pas un grand adepte de ces engins parce que je ne suis pas encore tout à fait sûr de maitriser la conduite à gauche (c’est un euphémisme !) et qu’il ne fait pas forcément bon être cycliste à Londres. Mais en tout cas, ils sont faciles à utiliser, les stations sont nombreuses et pas besoin d’abonnement !

  •  Le bateau :

Il existe des liaisons fluviales sur la Tamise et autant ne pas s’en priver car elles offrent un point de vue différent sur la ville, surtout quand on visite. Je n’en ai pas testé beaucoup, mais je recommande celle qui relie London Bridge City Pier à Greenwich Pier. Vous obtiendrez ainsi une vue plus originale du London Bridge que celles que l’on voit habituellement sur les photos.

Conclusion :

Il y a donc beaucoup façons de se déplacer à Londres et toutes ont leurs avantages et leurs inconvénients ! Finalement peu importe le moyen de transport, pourvu qu’il vous emmène là où vous le souhaiter.
Attention ! Il y a un dernier paramètre qu’il vaut mieux prendre en compte avant de partir. C’est le temps de trajet. Londres, c’est grand… ! Comptez environ 45 minutes pour aller de Clapham Junction à Camden Town et à peu près 1h pour rejoindre Shoreditch en métro… Ça vous parait long mais c’est dans la moyenne !

Si tout ça vous semble bien trop compliqué et vous fait réfléchir quant à visiter la capitale anglaise, j’ai la solution pour vous :


Citymapper est une application pour smartphone qui gère tout ça pour vous. J’entends par là, chercher le trajet le plus rapide, le moins cher, le plus court, le plus à l’abri (important à Londres !). Elle vous propose également les trajets à pied et en taxi.
Elle est réactive et s’adapte aux nombreux aléas du réseau et possède également plein d’options.
Bref, cette appli est indispensable pour toute personne venant à Londres (y a qu’à lire les témoignages des gens sur Twitter) ! Et elle marche aussi pour d’autres villes dans le monde !

Clem.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s